admin

About admin

This author has not yet filled in any details.
So far admin has created 9 entries.

Finale Top 14

Finale Top 14, RCT-CO (18-10) – Toulon, le fantastique doublé
Vingt-deux ans après leur dernier Brennus, les Toulonnais l’ont décroché contre Castres (18-10). Les Varois réalisent un incroyable doublé H Cup-Top 14.

Toulon a retenu la leçon. Battus la saison dernière en finale du championnat par le Castres olympique, les hommes de Bernard Laporten’ont pas laissé passer cette nouvelle chance, ce samedi soir au Stade de France. Une victoire (18-10) acquise grâce à six pénalités au terme d’une rencontre longtemps indécise mais dont l’issue est finalement logique.
Car, dès le début du match, on a compris que les Toulonnais étaient bien décidés à imposer leur puissance. Du moins, jusqu’au premier éclair du match signé Max Evans. Accélération dans ses 40 mètres côté droit, jeu au pied à suivre devant l’en-but adverse, rebond favorable, essai (3-7, 11e). Le RCT, qui n’avait pas encaissé d’essai lors de ses deux derniers matchs, venait de céder. De quoi réveiller les nombreux supporters castrais qui avaient fait le déplacement. Les débats, plutôt équilibrés jusqu’à la pause, débouchaient sur un léger avantage en faveur des Varois (12-10, 40e), grâce notamment à un sans-faute de Jonny Wilkinsondans les tirs au but (4/4 à la pause, 5/5 à la fin du match).

Wilkinson gagne son duel avec Kockott
La suite ? Elle fut moins brillante de chaque côté. Des approximations, une tension qui monte au fil des minutes et peu de mouvements d’envergure. Comme lors de leurs deux précédents matchs, les Varois ont tout doucement mis la main sur le match avant de resserrer l’étau et d’endormir l’adversaire. Une véritable anesthésie de laquelle le CO n’est finalement jamais parvenu à se réveiller malgré les secousses de Brice Dulin. Rory Kockott (trois échecs sur pénalité), ne sera jamais parvenu à soutenir la comparaison avec l’ouvreur anglais.
La saison […]

Par |juin 23rd, 2014|RC Toulon|Comments Off on Finale Top 14|

F1 – GP Autriche

Doublé Mercedes au Grand Prix d’Autriche 2014 : victoire de Nico Rosberg devant Lewis Hamilton

Felipe Massa et Valtteri Bottas (Williams) battus en stratégie,Nico Rosberg (Mercedes) a remporté le Grand Prix d’Autriche dimanche à Spielberg devant Lewis Hamilton (Mercedes), auteur d’un superbe premier tour. A domicile, Red Bull s’est contenté de la huitième place de Daniel Ricciardo. Sebastian Vettel a abandonné.

La victoire de Daniel Ricciardo (Red Bull) au Grand Prix du Canada n’aura été sans doute qu’une parenthèse. Dimanche, le Championnat du monde de Formule 1 a repris ses habitudes en voyant les Mercedes W05 de Nico Rosberg et Lewis Hamilton (Mercedes) couper en première et deuxième positions la ligne d’arrivée du Grand Prix d’Autriche, la huitième manche du Mondial.
Sensations de la qualification à Spielberg, les Williams de Felipe Massa et Valtteri Bottas se sont élancées de la première ligne et ont mené le premier relais, mais trop longtemps. A trop vouloir profiter de ses positions, l’écurie de Grove a tout perdu au stand en deux salves de changements de pneus. Pire : Massa (doublé en piste par Hamilton), encore une fois mal servi, a reculé derrière son coéquipier et même l’encombrant Sergio Pérez (Force India), sur une stratégie décalée.

Rosberg contents des pit stops, Hamilton beaucoup moins
Installé en tête sur un circuit où il n’est pas aisé de doubler, Roberg a alors contrôlé un Hamilton très vite revenu dans ses roues en début de course, après un premier tour passé à doubler Daniil Kvyat (Toro Rosso),Kimi Räikkönen (Ferrari), Daniel Ricciardo (Red Bull), Kevin Magnussen (McLaren) et Fernando Alonso (Ferrari).
« Cela n’a pas été facile, il a fallu gérer après avoir passé les Williams. Notre stratégie était parfaite et l’équipe a fait un travail fantastique lors des pit stops », a déclaré Nico Rosberg, sur le podium. « J’ai peut-être perdu un peu de temps […]

Par |juin 23rd, 2014|Sport Auto|Comments Off on F1 – GP Autriche|

Le nouvel Opel Vivaro dévoilé

Il y a quelques semaines, Renault et Opel avaient diffusé des esquisses officielles de leurs nouveaux utilitaires Trafic et Vivaro, l’Opel Vivaro étant entièrement conçu à partir du Renault. Aujourd’hui, les deux constructeurs dévoilent enfin ces deux nouveautés. Intéressons-nous ici au Vivaro.
Le Vivaro est un véhicule qui a permis Opel de se faire une belle place sur le marché européen des utilitaires. Le partenariat avec Renault a été reconduit pour cette nouvelle génération dont la présentation officielle intervient aujourd’hui. S’il conserve un air de famille avec la précédente génération, le nouvel Opel Vivaro adopte toutefois un tout nouveau visage qui permettra de le distinguer de son prédécesseur au premier coup d’œil ; il nous cache toutefois encore son habitacle, élément très primordial pourtant.

Opel annonce la commercialisation de son Vivaro avec deux motorisations Diesel : d’une part le 1.6 CDTI et d’autre part le 1.6 BiTurbo CDTI. Ce dernier devrait donner des ailes au Vivaro tout en lui garantissant une frugalité certaine. Opel avance une consommation moyenne inférieure à six litres aux 100 km avec cette motorisation mais précise que cette donnée doit encore être validée.

Par |juin 8th, 2014|Auto|Comments Off on Le nouvel Opel Vivaro dévoilé|
  • 1243534-26861518-1600-900
    Permalink Gallery

    Finale H Cup, RCT-Saracens (23-6) – Toulon entre parmi les « grands d’Europe »

Finale H Cup, RCT-Saracens (23-6) – Toulon entre parmi les « grands d’Europe »

En conservant son titre, Toulon est entré dans le cercle fermé des doubles vainqueurs de la H Cup, devenant l’égal de Leicester, des Wasps et du Munster.
 
Les « Galactiques » de Toulon ont écrit une première page de leur légende et pris place parmi les « grands d’Europe » en parvenant à conserver leur titre continental face aux Saracens (23-6), samedi à Cardiff. Ils tenteront de sceller leur ambitieuse quête « d’écrire l’histoire » samedi prochain avec un doublé Coupe d’Europe – Top 14 inédit lors de la finale du Championnat face à Castres. Mais ils ont d’ores et déjà pris place dans le Panthéon de la Coupe d’Europe en devenant le troisième club à conserver son titre deux années de suite après Leicester (2001, 2002) et le Leinster (2011, 2012). Pour leur troisième participation à la compétition, ils entrent également dans le club fermé des doubles champions d’Europe avec Toulouse (lauréat en 1996, 2003, 2005, 2010), le Leinster (2009, 2011, 2012), Leicester (2001, 2002), les London Wasps (2004, 2007) et le Munster (2006, 2008).
Les Saracens, impressionnants de physique et de gestion tactique durant toute la saison, ont été éteints par le sang-froid et l’expérience des 720 capes de la sélection mondiale du RCT au coup d’envoi et par le talent de l’inégalable Jonny Wilkinson qui, avant de prendre sa retraite la semaine prochaine, offre à sa carrière un crépuscule rayonnant. Car la « meute de loups » -surnom que se sont donnés les Londoniens- a sauté à la gorge des champions en titre. Un plaquage tonitruant d’Ashton sur Fernandez Lobbe à la réception du coup d’envoi, deux pénalités concédés dans les dix premières minutes par les piliers Hayman et Chiocci, une séquence de plus de 14 temps de jeu dans les 22 mètres adverses repoussée par les Saracens, puis un carton jaune à Fernandez […]

Par |mai 28th, 2014|RC Toulon|Comments Off on Finale H Cup, RCT-Saracens (23-6) – Toulon entre parmi les « grands d’Europe »|
  • 1243534-26861518-1600-900
    Permalink Gallery

    Coupe d’Europe – Toulon: un monstre à sang-froid prêt à tout dévorer

Coupe d’Europe – Toulon: un monstre à sang-froid prêt à tout dévorer

Toulon a dégagé, lors de sa victoire en finale de la Coupe d’Europe face aux Saracens (23-6), une puissance physique et une sérénité à toute épreuve qui en font le candidat idéal pour un doublé rarissime lors de la finale du Top 14 samedi prochain.
 

Un doublé (presque) inédit
Depuis la création du Top 16 en 2001 (devenu Top 14 en 2005), aucune équipe française n’a remporté la même année les titres national et continental. En 1996 toutefois, Toulouse a gagné à la fois le Championnat de France et la Coupe d’Europe. Mais il s’agissait de la première édition d’une compétition continentale encore embryonnaire, jouée sans les clubs anglais. Les Toulousains avaient alors disputé quatre matches face aux Roumains de Constanta (54-10), aux Italiens de Trévise (18-9), aux Gallois de Swansea (30-3 en demi-finale) et Cardiff (21-18 a.p. en finale). La finale se jouait en janvier, cinq mois avant la finale du Championnat de France. Déjà à la tête de l’équipe toulousaine à l’époque, Guy Novès a régulièrement répété ces dernières années que dans l’ère moderne, le doublé était « impossible » en France. Ailleurs sur le continent, deux équipes ont réalisé le doublé Coupe – Championnat: les Anglais de Leicester (2001) et les London Wasps (2004).

Toulon, monstre de puissance
Samedi, le RCT a marqué les esprits en annihilant physiquement les Saracens qui fondent pourtant leur jeu sur la puissance des frèresVunipola, Brits, Burger et autres Barritt. Les Varois récoltent les fruits d’une préparation ajustée par rapport à la saison dernière. En 2013, le manager Bernard Laporte avait disputé les phases finales de Top 14 et de Coupe d’Europe avec son équipe-type arrivée usée en finale contre Castres. Cette saison, il a effectué davantage de rotations, parfois choisies, parfois contraintes par les blessures (Fernandez Lobbe, Botha, Rossouw, Williams…). De […]

Par |mai 28th, 2014|RC Toulon|Comments Off on Coupe d’Europe – Toulon: un monstre à sang-froid prêt à tout dévorer|

Fernandez Lobbe veut en finir avec son indiscipline

Exclu dix minutes en demie et finale de H Cup, Juan Martin Fernandez Lobbe veut calmer ses nerfs pour ne pas porter préjudice à Toulon face à Castres.

Le troisième ligne de Toulon Juan Martin Fernandez Lobbe l’a mauvaise: exclu temporairement deux fois de suite en Coupe d’Europe, il promet plus de maîtrise samedi face à Castres pour décrocher un Bouclier de Brennus en forme de consécration. « J’espère que Bernard me donnera une autre chance. Jamais tu ne dois laisser tes coéquipiers à 14″, soufflait samedi l’Argentin dans les coursives du Millennium Stadium de Cardiff, quelques minutes après le deuxième sacre européen d’affilée conquis face aux Saracens (23-6).

Car Fernandez Lobbe sait que Laporte, en manageur adepte d’une discipline impeccable, aura forcément tiqué vis-à-vis du carton jaune reçu par l’Argentin à la 22e minute de jeu. A ce moment-là, Toulon est bousculé et, en accrochant Alistair Hargreaves dans les airs, Fernandez Lobbe a placé ses partenaires dans une situation potentiellement délicate. Un mois plus tôt, le scénario avait été quasiment identique au stade Vélodrome de Marseille en demi-finale de Coupe d’Europe contre le Munster: Fernandez Lobbe s’était rendu coupable d’un coup de genou apparemment accidentel sur le demi de mêlée Conor Murray, juste avant la demi-heure de jeu. « J’ai mis l’équipe dans la merde déjà en demi-finale et en finale, soupire l’expérimenté troisième ligne (32 ans, 56 sélections). Les deux arbitres ont dit qu’ils savaient que ce n’était pas volontaire. Mais ça peut te coûter vraiment cher dans un match de phase finale. Il faut rester très lucide, et pendant 10 secondes, je ne l’ai pas été ».
« Un mec très intelligent »
Ce qui permettra peut-être à l’Argentin de passer entre les gouttes, c’est l’absence d’impact de ses absences sur l’issue des rencontres. Effectivement, face au Munster, Jonny Wilkinson a […]

Par |mai 28th, 2014|RC Toulon|Comments Off on Fernandez Lobbe veut en finir avec son indiscipline|
  • Wilko1
    Permalink Gallery

    Jonny Wilkinson jouera deux finales avant d’arrêter sa carrière

Jonny Wilkinson jouera deux finales avant d’arrêter sa carrière

L’ouvreur anglais de Toulon, Jonny Wilkinson (34 ans), a annoncé ce lundi qu’il mettrait un terme à sa carrière à la fin de la saison.

Après Sébastien Chabal, c’est un autre monument du rugby mondial qui met un terme à sa carrière ! L’ouvreur anglais de Toulon, Jonny Wilkinson (34 ans ; 97 sélections), a annoncé ce lundi qu’il arrêterait de jouer à la fin de la saison. Il ne lui reste donc plus que deux matchs avant de baisser le rideau: une finale de H Cup et une finale de Top 14. Il y a pire comme fin. « Je souhaite annoncer officiellement ma retraite de joueur de rugby aujourd’hui. Cela va sans dire que j’ai énormément de personnes à remercier pour leur soutien partout dans le monde mais surtout ici en France et en Angleterre. Par contre, ce n’est pas du tout le moment de se concentrer sur ma retraite car je voudrais focaliser toute mon attention et mon énergie sur l’équipe et ces deux derniers matchs de la saison. Je veux sincèrement tous vous remercier pour tout ce que vous m’avez donné et pour avoir fait de ces dix-sept dernières années quelque chose que je n’oublierai jamais », a précisé Wilkinson sur le site du RCT. Par ailleurs, l’Anglais veut rester très concentré sur ses deux derniers objectifs et ne fera aucun commentaire avant la fin du mois de mai.
2003, son sommet
Wilkinson a tranché. Sa carrière, il va l’arrêter au sommet. Avant peut-être d’attendre le firmament s’il décroche le bouclier de Brennus le 31 mai prochain face à Castres. Un canonnier hors-pair et un sens du professionnalisme incroyable. Sa notoriété, il l’a bien évidemment construite grâce à la précision chirurgicale de son jeu au […]

Par |mai 19th, 2014|RC Toulon|Comments Off on Jonny Wilkinson jouera deux finales avant d’arrêter sa carrière|

Quelle Renault Clio choisir ?

Apparue l’an dernier, la citadine de Renault est tête des ventes de sa catégorie et aussi du marché automobile français. Un exploit qu’elle doit à son design original et dynamique, ses qualités routières, son offre d’équipement… Pour connaître la Clio qui serait la plus apte à vous satisfaire, plongez dans ce guide : quelle Renault Clio choisir ? Mais commençons par  découvrir cette citadine.

 
Pour cette quatrième génération de Clio, Renault a osé tout changer. À commencer par le style de la citadine qui est plus affirmé que par le passé, avec un gros losange au centre de la face avant, des courbes élégantes… Originalité toujours, ses feux de jours à LEDs, ses poignées de portes arrière intégrées aux montants.
Comme pour les générations précédentes, la marque française a fait un effort particulier sur le comportement routier de son modèle. Dynamiquement, cette auto figure parmi les plus rigoureuses du moment. On apprécie le compromis dynamisme/confort qu’offrent les suspensions et la précision de la direction assistée électrique. Les trains roulants comme le châssis sont de qualité. Un bémol cependant, les suspensions ont tendance à sautiller sur voies rapides. Enfin, si la Clio se révèle un brin moins agile que la Peugeot 208, elle s’avère finalement plus apte pour affronter de grands trajets.

Vie quotidienne

Dans l’habitacle, l’ambiance est moderne. Le style est là aussi très travaillé avec un élégant combiné d’instrumentation placé derrière le volant. Au centre de la planche de bord trône un grand écran tactile au fonctionnement très intuitif (à partir du second niveau de finition Zen). Il peut accueillir un système de navigation (350 € en option sur Zen, de série sur Intens et GT). De série, la petite Clio dispose de réglages en hauteur et profondeur du […]

Par |décembre 16th, 2013|Auto|Comments Off on Quelle Renault Clio choisir ?|

Lancement du site Aniel

Par |décembre 13th, 2013|Aniel|0 Commentaires|