Aniel veut convertir les carrossiers au modèle économique marketplace. Après deux ans de travail, le distributeur de pièces de carrosserie lancera en octobre 2018 MarketPlace by Aniel, la première place de marché ouverte à tous les fournisseurs du secteur de la réparation – collision.
[EXCLUSIF] : Aniel crée la première place de marché pour les carrossiers

En phase pilote chez plusieurs clients, MarketPlace by Aniel sera bientôt accessible à tous les professionnels du marché.

Le « one stop shop » de la carrosserie ! C’est en substance le concept de la place de marché que s’apprête à lancer Aniel. Son nom ? MarketPlace by Aniel. La plateforme, qui sera bientôt mise en production, proposera l’ensemble de l’offre en pièces de carrosserie (22 000 références) du distributeur ainsi que sa nouvelle gamme de consommables (FortheBodyShops) et sera également ouverte à tous les fournisseurs de pièces, produits et accessoires destinés aux professionnels de la réparation-collision. Concessionnaires, distributeurs ou encore démolisseurs, tous pourront commercialiser leur catalogue sur ce site qui a été imaginé pour simplifier le quotidien des ateliers.

Pour séduire les « sellers » (ndlr : vendeurs), Aniel met en avant l’efficacité du modèle. Grâce à cette place de marché, ils auront accès à un nouveau canal de vente et à une communauté d’acheteurs qualifiée, constituée de 5 000 réparateurs présents sur l’ensemble du territoire. L’accès à la marketplace se veut simple : il suffira aux vendeurs de souscrire à un abonnement mensuel auquel s’ajoutera une commission prélevée par la plateforme sur chaque transaction. Le montant de cette commission sera variable, dans la moyenne des pratiques du marché.

Vers l’international

Présenté à plusieurs acteurs du marché ces derniers mois, le projet MarketPlace by Aniel a déjà séduit une cinquantaine d’entre eux. « Nous avons mis au point un catalogue de 7 millions de références sur lesquelles nos vendeurs pourront se positionner. Et ce n’est qu’un début !« , annonce Vincent Belhandouz, président d’Aniel. A terme, la société toulonnaise espère pouvoir proposer la totalité des produits disponibles sur le marché, soit à 9 à 10 millions de références, toutes gammes confondues. « Cette marketplace va permette à nos clients de trouver et de comparer en temps réel tout ce dont ils ont besoin chaque jour. C’est finalement ce qu’ils font déjà aujourd’hui avec leur téléphone, leur fax et les multiples sites internet, en perdant beaucoup de temps et d’énergie« , ajoute Vincent Belhandouz.

Ce dernier s’est fixé pour objectif de déployer, avant la fin de l’année, sa place de marché chez tous ses clients réparateurs. Dans cinq ans, il vise une communauté de 1 000 vendeurs. Pour parvenir à ses ambitions, le distributeur pourra notamment s’appuyer sur le groupement Nexus Automotive International, dont il a rejoint les rangs en 2016. Cette adhésion lui ouvre notamment les portes de plusieurs fournisseurs de pièces mécaniques en France et en Europe, qui pourraient à terme rallier sa place de marché. En outre, la dimension internationale de Nexus Automotive pourrait ouvrir à Aniel les portes des marchés étrangers où il n’exclut pas de lancer, à terme, sa marketplace.

Source: http://www.j2rauto.com