La 1ère édition nationale de RallyCircuit s’est déroulée ce week-end au circuit du Castellet.

Le concept? 140 km de spéciales, répartis sur 10 spéciales chronométrées sur deux jours, un circuit repensé pour l’occasion, parcours entre les arbres, virages supérieurs à 90°, succession de chicanes, assemblez le tout et ajoutez un lâché de bolides survitaminés toutes les minutes… un spectacle époustouflant!


    

    

Une fois de plus Sébastien Loeb a brillé lors de cette épreuve inédite en France. Accompagné de sa femme Séverine, en copilote, ils assurent sur chaque spéciale en signant 10 scratchs sur les dix épreuves, et remportent la première place du podium haut la main.

loeb    

Son copilote Daniel Elena, n’a pas rencontré le même succès. D’abord des ennuis mécaniques lors de l’ES2. Après un petit passage à l’assistance, c’est reparti pour une journée au volant de la Simca, mais il sera tout de même contraint d’abandonner dimanche lors de l’ES8. Abandon également de Mathieu Baumel dans l’ES8, qui solde le « challenge des copilotes » par un match nul, mais malgré tout cela n’a pas enlevé le sourire du copilote monégasque.

    

Romain Dumas, très attendu ce week-end n’aura finalement pas pris le départ de la première spéciale, en raison de problèmes mécaniques.

C’est donc Yvan Muller qui vient se placer en deuxième position sur le podium, avec 1 minute 48 de retard sur Sébastien Loeb, suivi par Durbec Thibault qui occupe la troisième place avec 3 minutes 35 d’écart sur Loeb. Ce trio de tête a assuré un spectacle sensationnel lors de cette première édition de RallyCircuit.

    

Pour le podium VHC, nous retrouvons Comas Erik avec la Lancia Stratos HF en première position qui gagne de ce fait un engagement pour le tour de Corse historique, Faury Yan qui occupe la deuxième place en Porsche 911 Carrera RS, et à la troisième place Chieusse Paul, souvent vu au volant d’une 307 WRC, c’est à bord d’une Renault 5 Turbo qu’il a courus ce week-end.

    

La dernière journée a été une véritable hécatombe pour les VHC avec 9 abandons sur 17 engagés. Mais ces épreuves ont permis aux spectateurs d’admirer des bolides d’un autre temps, admirez par vous-même

Pour le reste du classement, par groupe, vainqueur du R5 Giordano dans sa 208 T16, Nato Norman première place dans le groupe S2000, au volant d’une Peugeot 207 S2000, Vialette Nicolas en tête du groupe GT10 avec une BMW Z4 et enfin Filippi Eric vainqueur du groupe A et 20ème au classement général avec la flamboyante Citroën ZX kit car.