Toulon n’a pas forcé pour montrer qu’il était le patron

Impérial en défense et dans le jeu au sol, Toulon a laissé une grosse impression de facilité en allant s’imposer en Ulster (13-23). Fort.

L’Irlande est la nouvelle destination à la mode pour les Toulonnais. Les Varois ont confirmé cette tendance lors de leur déplacement périlleux sur la pelouse de l’Ulster (13-23) ce samedi pour le compte de la 2e journée de la Champions Cup. Les deux équipes ne s’étaient jamais affrontées sur la scène européenne mais cela n’a pas empêché le RCT d’obtenir un quatrième succès de rang face à un rival irlandais. Devant leur public du Kingspan Stadium, les coéquipiers de Paddy Jackson ont longtemps résisté mais ont fini par céder face au réalisme toulonnais sur deux essais de Habana (40e) et Delon Armitage (58e) et la réussite de Leigh Halfpenny face aux poteaux (3 pénalités, 2 transformations). Avec cette deuxième victoire en deux matchs, Toulon consolide sa première place du classement de la poule 3 en attendant le résultat de Llanelli-Leicester samedi soir. Le club varois a déjà obtenu ce si précieux succès à l’extérieur lors de cette phase de poules.

Les joueurs de Bernard Laporte n’ont pas été déstabilisés par les sorties prématurées sur blessures de Fernandez Lobbe (2e) et surtout de leur demi d’ouverture, Matt Giteau (27e). L’Australien souffrait déjà des adducteurs mais il n’a pas pu serrer les dents plus longtemps après avoir ressenti un coup de poignard à la cuisse sur un dégagement. Avec une touche retrouvée après ses errements face à Llanelli (28-18) une semaine plus tôt, le RCT a pu se montrer plus solide sur ses phases de conquêtes et très appliqué en défense. Les coéquipiers de Menini n’ont concédé qu’une pénalité de Jackson (22e) en première période. Son vis-à-vis Leigh Halfpenny a eu beaucoup plus d’opportunités de se mettre en évidence avec trois pénalités réussies (10e, 13e, 39e).

Steffon Armitage était partout

Les Toulonnais ont réalisé un gros coup juste avant la mi-temps avec un essai de Habana dans le coin droit (40e, 3-14). L’ailier sud-africain a été imité par Delon Armitage à la 58e minute sur une interception et une course victorieuse de 70 mètres (58e, 6-21e). Avec cette large avance, Bernard Laporte a pu faire tourner en fin de rencontre. La défense varoise s’est montrée exemplaire avec un énorme Steffon Armitage, qui a obtenu un nombre impressionnant de pénalités dans les rucks. Plus disciplinés que leurs adversaires sur l’ensemble du match, les Toulonnais ont tout de même concédé un essai de Gilroy (78e, 13-23) à deux minutes de la fin avant de voir Humphreys échouer face au poteau (80e) pour sauver le point du bonus défensif.

Après sa défaite initiale face à Leicester (25-18), l’Ulster se retrouve déjà dans une position délicate dans cette poule 3 de la Champions Cup. Tout le contraire de Toulon, solide leader avec huit points. Les partenaires de Mathieu Bastareaud ont surtout prouvé qu’ils pouvaient rehausser leur niveau de jeu après une copie inégale face aux Scarlets. Ils vont pouvoir basculer sereinement sur le championnat et la réception de Grenoble dimanche prochain avant la pause internationale.

Source: www.rugbyrama.fr