Apparue l’an dernier, la citadine de Renault est tête des ventes de sa catégorie et aussi du marché automobile français. Un exploit qu’elle doit à son design original et dynamique, ses qualités routières, son offre d’équipement… Pour connaître la Clio qui serait la plus apte à vous satisfaire, plongez dans ce guide : quelle Renault Clio choisir ? Mais commençons par  découvrir cette citadine.

S1-Quelle-Renault-Clio-choisir-305849

 

Pour cette quatrième génération de Clio, Renault a osé tout changer. À commencer par le style de la citadine qui est plus affirmé que par le passé, avec un gros losange au centre de la face avant, des courbes élégantes… Originalité toujours, ses feux de jours à LEDs, ses poignées de portes arrière intégrées aux montants.
Comme pour les générations précédentes, la marque française a fait un effort particulier sur le comportement routier de son modèle. Dynamiquement, cette auto figure parmi les plus rigoureuses du moment. On apprécie le compromis dynamisme/confort qu’offrent les suspensions et la précision de la direction assistée électrique. Les trains roulants comme le châssis sont de qualité. Un bémol cependant, les suspensions ont tendance à sautiller sur voies rapides. Enfin, si la Clio se révèle un brin moins agile que la Peugeot 208, elle s’avère finalement plus apte pour affronter de grands trajets.
Vie quotidienne
Dans l’habitacle, l’ambiance est moderne. Le style est là aussi très travaillé avec un élégant combiné d’instrumentation placé derrière le volant. Au centre de la planche de bord trône un grand écran tactile au fonctionnement très intuitif (à partir du second niveau de finition Zen). Il peut accueillir un système de navigation (350 € en option sur Zen, de série sur Intens et GT). De série, la petite Clio dispose de réglages en hauteur et profondeur du volant et du siège conducteur, autant dire qu’il est facile de trouver sa position de conduite. À l’arrière, malgré le gabarit important de l’auto, la place est comptée et les cotes d’habitabilité se situent dans la moyenne de la catégorie. L’espace est plus généreux du côté du côté du coffre avec un volume de chargement qui peut varier de 300 litres à 1146 litres. Malheureusement, l’ouverture tarabiscotée ne facilite pas le chargement et lorsque les dossiers de la banquette 1/3-2/3 (de série) sont rabattus, l’absence de plancher plat est aussi à déplorer. Au chapitre des choses qui fâchent également, il convient ici de parler de la finition. En un mot, elle est déplorable ! Elle est à des années-lumière de celle qu’offre la Volkswagen Polo ou encore une Peugeot 208. Les plastiques font bas de gamme, les assemblages sont perfectibles, toutes finitions confondues… Cela est très dommage, car la Clio dispose de beaux atouts comme son offre d’équipement généreuse dès le second niveau de finition, ses possibilités de personnalisation importantes…
S1-Quelle-Renault-Clio-choisir-305850
Face à la Peugeot 208
Sur le marché français, les stars des citadines sont la Renault Clio et la Peugeot 208. Par rapport à la muse du Losange, la 208 ne dispose pas d’une offre de personnalisation aussi importante, mais elle compense par une finition beaucoup plus haut de gamme. L’ensemble fait beaucoup plus sérieux. D’un gabarit moins important (3,96 m de long au lieu de 4,06 m), la Peugeot n’en est pas moins aussi habitable à l’arrière (à noter que les cotes d’habitabilité de ces autos n’ont rien d’exceptionnel et restent dans la moyenne de la catégorie). Sur la route et en ville, la Peugeot 208 se montre plus agile que sa rivale, elle est un peu moins agréable au quotidien, à cause d’une commande de boîte au maniement désagréable et sur certaines versions, d’une transmission robotisée (BMP) qui est bien moins performante que la boîte EDC de la Clio. Enfin, il convient aussi de signaler que la position haute des compteurs de la 208 peut gêner le conducteur. Car en fonction du gabarit et de la position de conduite de celui-ci, la lecture de l’instrumentation pourra être perturbée par la présence de la jante du volant dans le champ de vision.
La Renault Clio en dix points
Citadine, cinq portes, cinq places
Dimensions (L x l  x h en mètres) : 4,06  x 1,73 (1,95 rétros en place) x 1,45
Diamètre de braquage : 11 m
Volume de coffre mini : 300 litres
Volume de coffre maxi : 1146 litres
Moteurs essence : 1.2 16 V 75 ch, 0.9 TCe 90 ch, 0.9 TCe 90 ch 99g, 1.2 TCe 120 ch, 1.6 T 200 ch (RS)
Moteurs Diesel : 1.5 dCi 75 ch, 1.5 dCi 95g, 1.5 dCi 90 g et 1.5 dCi 83 g
Existe aussi en carrosserie break (Estate)
Cinq finitions : Life, Zen, Intens, GT et RS (+ Business, qui reste en priorité réservée aux sociétés)
S1-Quelle-Renault-Clio-choisir-305852
Tarif : à partir de 13 000 € (Diesel : 15 800 €)